Enfin, un candidat s’engage publiquement sur sa politique du handicap !

La FNATH, association des accidentés de la vie, a pris connaissance de l’interview de Nicolas Sarkozy publiée le 12 novembre dans le journal Le Parisien – Aujourd’hui en France, dans lequel il annonce, à la veille de l’ouverture de la semaine pour l’emploi des personnes handicapées, que « sa première action sera de réunir une conférence sur le handicap ». Bonne nouvelle, même s'il ne s'agit que d'appliquer la loi !

Pour la FNATH, le fait qu'un candidat à la primaire de la droite et du centre évoque la question de la politique du handicap et en fasse une mesure phare et prioritaire constitue une bonne nouvelle, qu'elle salue. En effet, bien que concernant des millions d'électeurs, cette question était en effet particulièrement absente des débats des primaires et des déclarations faites dans les médias.

Toutefois, la FNATH rappelle que la conférence nationale du handicap est prévue dans la loi depuis 2005. Aucune des deux conférences nationales du handicap organisées sous le mandat de Nicolas Sarkozy n'avait pourtant donné un véritable souffle à la politique du handicap. Mise à part la revalorisation de l'allocation aux adultes handicapés, maintenue toutefois sous le seuil de pauvreté et contrebalancée de plus par l'instauration des franchises médicales, son précédent quinquennat ne s'est traduit par aucune mesure marquante pour les personnes handicapées qu'il s'agisse de l'emploi, de la compensation et de l'accessibilité. Mais l’on ne peut certainement qu’apprendre de ses erreurs passées !

Par ailleurs, la FNATH rappelle que la majorité des personnes handicapées le deviennent en cours de vie professionnelle. C'est pourquoi la promesse de revoir la législation sur la pénibilité au travail semble pour le moins contradictoire avec une politique du handicap responsable permettant de maintenir les travailleurs handicapés dans leur emploi et de favoriser la prévention.

La FNATH appelle l'ensemble des candidats à la primaire de la droite et du centre à aborder leurs propositions pour une véritable politique du handicap et de la Santé au travail lors du prochain débat télévisé qui se déroulera pendant la semaine nationale pour l’emploi des personnes handicapées et alors que le taux de chômage des travailleurs handicapés ne cesse de progresser.

Arnaud DE BROCA
Secrétaire général de la FNATH

vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *