Enquête auprès des usagers sur l’accueil aux consultations externes de l’hôpital

Etudiants de l'Institut de Formation des Cadres de Santé de la Croix-Rouge à Lamorlaye, en Hauts-de-France, nous travaillons sur l'optimisation de l'accueil des usagers aux consultations externes de l’hôpital : en effet, accueillir un patient à l’hôpital est une étape importante qui conditionne le bon déroulement de sa prise en charge.

Ainsi nous menons une enquête auprès des usagers du système de santé, afin de réfléchir, si besoin, à des pistes d'amélioration sur ce sujet.

Nous vous remercions par avance de votre collaboration !

PARTICIPER A L’ENQUETE

En fonction du nombre de réponses, et si elles sont exploitables, l’accès aux résultats sera possible à la fin du questionnaire, pour les participants qui le souhaiteront.

Arnaud CLEMENT, Christelle FEUILLERAT, Sandra GUILBERT, Christine MENARD, Stéphanie NDAGA et Gabrielle WALLOIS

vos commentaires

  • La question ne porte pas sur les urgences. Une consultation externe est de 2 types : soit la première, soit une suite d'une consultation antérieure, voire suite à une opération. Dans le premier cas, la première fois a comme conséquence : anxiété, problème d'orientation pour trouver le point de rendez-vous,…Il y a de plus en plus de prise de RDV par téléphone ou par internet. Il faut donc que soit rappelé ce que doit apporter avec lui le patient : traitements en cours, analyses et tout examens récents, etc.. Un plus est de prévenir par SMS le patient la veille : piqure de rappel. Dans les hôpitaux universitaires reste un problème : avec qui a-t-on pris RDV? Qui voit-on? Souvent un interne et cela pose 2 problèmes : la loi dit que le patient a le libre choix du praticien ; or ce principe n'est pas respecté et puis combien de fois où le senior supervise le diagnostic et la prescription de l'interne? Un autre point d'amélioration est le respect des horaires par le patient et par l'équipe médicale : faire venir tout le monde à 9H, commencer les visites à 9H30 et prendre le dernier patient à 13H30 correspond à des cas réels inadmissibles.

    Répondre

  • L’attente aux urgences pourrait être moins pénible si les lieux étaient adaptés

    Répondre

    •  L’attente aux urgences pourrait être moins pénible si les lieux étaient adaptés: c'est vrai mais une partie des attentes est dû au fait qu'il n'y a pas de lits en aval pour placer un patient qui doit passer en hospitalisation. Piste d'amélioration : créer un service de sélection des urgences dès l'accueil des malades, afin de mieux les diriger pour une prise en charge rapide.TRES BONNE IDEE mais cela suppose des locaux adaptés et des équipes différentes.

      Répondre

  • Généralement ça se passe bien quand le patient à prendre en charge arrive sur rdv, mais souvent très très mal en cas d'urgence. Piste d'amelioration : créer un service de sélection des urgences dès l'accueil des malades afin de mieux les diriger pour une prise en charge rapide. On pourra éviter peut-être des attentes de 4 à 12 h avant la prise en charge.

    Répondre

  • Je trouve que ce qu'il font c'est très bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 -