Enquête auprès des usagers sur les soins de kinésithérapie

Depuis 2014, la Haute Autorité de Santé recommande de préférer les thérapeutiques non médicamenteuses afin de répondre à l’enjeu de santé publique que constitue la sortie de la prise en charge essentiellement centrée sur le médicament. Les soins de kinésithérapie font partie de ces thérapies depuis le début du XXe siècle pourtant elles sont très rarement étudiées.

Pour permettre de comprendre différents aspects des soins de kinésithérapie selon les acteurs intervenants dans les réalisations de ces soins, je réalise une thèse de doctorat en sciences sociales.

Dans ce cadre, je mène une enquête (anonyme) par questionnaire auprès de toute personne ayant reçu une ordonnance de kinésithérapie, mais elle vise également les médecins et les kinésithérapeutes. Elle prend une dizaine de minutes et est composée de plusieurs parties, dont des tâches d’associations de mots et un ensemble de questions avec un choix de réponses.

Le questionnaire étudie particulièrement les expériences (types de soins reçu, ou prescrit, lieu de réalisation des soins, etc.), les pratiques (pratique de médecine alternative, pratiques de prescriptions, spécialités médicales et paramédicales) de chacun et leurs éventuelles implications dans les relations entre les acteurs.

Les résultats de cette étude permettraient de :

  • mieux comprendre les attentes, représentations et attitudes des usagers, des médecins et des kinésithérapeutes vis-à-vis des soins de kinésithérapie,
  • contribuer à une meilleure connaissance réciproque,
  • favoriser la communication et la coopération des acteurs.

Je remercie chaleureusement par avance tou(te)s celles et ceux qui m’aideront à mener ce travail à terme.

L’enquête est disponible à partir du lien suivant :

PARTICIPEZ À L’ENQUÊTE SUR LES SOINS DE KINÉSITHÉRAPIE

Pour toute question concernant les détails du protocole et/ou les résultats de l’étude, vous pouvez me contacter en envoyant un mail à l’adresse suivante : Cecile.ABBOUDI@univ-amu.fr

Cécile ABBOUDI, Chercheure-Doctorante en sciences humaines et sociales

vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *