Ferias du Sud-Ouest : gérer l’alcool

Ferias et alcool

Ce week-end a lieu l’une des plus importantes ferias du Sud-Ouest à Mont-de-Marsan qui sera suivie dans quelques jours par celle de Bayonne puis Dax mi-août. Sur le seul département des Landes, on compte presque 800 jours de fête cumulés par an pour moins de 400 communes. C’est une région culturellement festive et qui doit faire face à un risque associé à la fête : l’alcool.

En effet, ainsi que l’explique Nicole Lafitte, présidente d’Alcool Assistance pour le département des Landes, les fêtes ont tendance à banaliser la consommation d’alcool auprès des jeunes et des moins jeunes. Avec les ferias qui ont lieu chaque semaine dans différents villes et villages du printemps jusqu’à fin novembre, les occasions de boire sont régulières, nombreuses, et malheureusement les jeunes aujourd’hui ont pris cette fâcheuse habitude du « binge drinking », c’est-à-dire de se retrouver pour boire beaucoup en très peu de temps.

En dehors des problèmes de santé directs que la consommation d’alcool peut engendrer, il faut aussi prévenir le risque d’accidents, et notamment les accidents de la route imputables à l’alcool.

Les efforts cumulés des communes et des associations ont permis de mettre en place des dispositifs sécuritaires pour contenir au maximum les risques inhérents à la consommation d’alcool, mais pour l’instant, il ne semble pas encore question de faire la promotion des ferias sans alcool…

Les habitudes de consommation d’alcool durant les ferias

Nicole Lafitte, présidente de l’association Alcool Assistance pour le département des Landes, s’inquiète de voir comment les jeunes d’aujourd’hui boivent lorsqu’ils font la fête. Dans le Sud-Ouest, chaque feria dure 3 ou 4 jours de suite et l’alcool s’invite dès la fin de matinée et jusqu’au petit matin, c’est-à-dire quasiment non-stop. Dans les bodegas et les restaurants, on consomme principalement du vin, de la bière et de la sangria mais les jeunes achètent des alcools forts au supermarché et s’alcoolisent avant même d’arriver dans les zones des ferias. Cette tendance au « binge drinking » dont nous avions déjà parlé dans 66 Millions d’Impatients (lire l’article) a donc déteint jusque dans les ferias alors que Nicole Lafitte se souvient qu’il y a quelques années, les gens buvaient certes trop, mais leur consommation était plus répartie tout au long de la feria. Elle déplore aussi de voir que certains sont vraiment très jeunes et commencent à boire dès l’âge de 14 ans. Elle craint bien sûr que certains d’entre eux, banalisant l’alcool, finissent par développer une addiction. L’association Alcool Assistance organise des réunions ouvertes au public et intervient dans les collèges et lycées tout au long de l’année pour faire de la prévention, mais Nicole Lafitte regrette que très peu de communes s’engagent réellement à diffuser des messages qui mettent en avant qu’il est tout à fait possible de faire la fête sans boire d’alcool.

Pour Jean-Claude Harvet, directeur de l’association de la Prévention Routière pour le département des Landes, le problème tient également au fait que l’alcool vendu sur les zones des ferias est très cher et que les jeunes sont tentés d’aller en acheter avant la fête à bas prix en supermarché et en boivent alors encore davantage. Comme Nicole Lafitte, il s’inquiète de voir les jeunes se lancer des challenges pour savoir qui boira le plus et aimerait bien entendu que l’on fasse davantage la promotion des boissons non-alcoolisées durant les ferias.

Les dispositifs pour bien « gérer » les fêtes

L’alcool semble inévitable, il faut donc s’organiser pour qu’il cause le moins de dégâts possibles ! C’est la raison pour laquelle Jean-Claude Harvet pour la Prévention Routière a mis en place, il y a plusieurs années, un dispositif réaffectant les bus scolaires au service de transports collectifs pour les ferias, afin d’inciter les jeunes de laisser leur voiture au garage. Aujourd’hui le dispositif qui s’appelle Les Bus des Ferias couvre 12 fêtes comme celles de Dax, Mont-de-Marsan, Tyrosse, Mimizan, etc… Certaines grosses communes gèrent désormais seules en parallèle le réseau de bus pour leur localité et Les Bus des Ferias assurent les longues distances dans le département. Les résultats sont très satisfaisants puisqu’en 2017, il n’y a eu aucun accident mortel au retour des fêtes sur le département des Landes alors qu’au niveau national, il y a plutôt une hausse des accidents de la route mortels en été. Jean-Claude Harvet précise que cela ne tient pas uniquement aux Bus des Ferias mais à l’organisation générale, comme l’aménagement de points repos dans les zones des ferias avec des éthylotests, la mise en place de campings pour rester dormir sur place, les opérations de communication nationales du type « capitaine de soirée » qui invite les jeunes à désigner dans leur groupe d’amis un capitaine de soirée qui s’engage à ne pas boire d’alcool et à raccompagner les autres.

Pour Jean-Claude Harvet, c’est moins l’engagement des communes qui est à revoir que celui des restaurateurs et commerçants qui profitent finalement le plus des retombées économiques des ferias et ne prennent pas la mesure de leur propre responsabilité sur la consommation excessive d’alcool.

En effet, pour la commune de Mont-de-Marsan par exemple, voici quelques éléments du dispositif prévu :

  • 3 postes de secours et points repos sont installés en ville où chacun peut venir se reposer, se restaurer tous les soirs de minuit à 7h du matin dans un espace calme convivial et sans alcool.
  • Des préservatifs gratuits sont mis à disposition sur ces postes et à la Bodega des infirmières située place de la Mairie. Le public peut également y tester son alcoolémie.
  • Aucune boisson alcoolisée n’est autorisée en dehors du périmètre imparti à la feria. Les espaces verts sont interdits et sécurisés afin d’empêcher la consommation d’alcool.
  • Un camping est mis à disposition (10 euros) relié par des navettes de 22h à 4h du matin. Sur place se trouve un food-truck et une Bodega sans alcool de midi à minuit tenue par la Fédération française des Motards en colère du département des Landes. Des éthylotests y sont distribués et la sécurité ne laisse pas les conducteurs quitter le camping en voiture tant que leur taux d’alcoolémie est positif.
  • Les véhicules des conducteurs contrôlés positifs à l’alcool à la sortie de la ville sont également immobilisés.
  • Le centre-ville est totalement piéton, des navettes sont mises à disposition pour les communes de l’agglomération et les «  Bus des Ferias » sont affrétés pour toutes les communes du département.

Bref, tout semble être mis en place pour éviter aux personnes ivres d’avoir des accidents, mais ainsi que le constate Nicole Lafitte, pour le moment, les mentalités ne bougent pas encore assez et l’idée de faire passer le message des Ferias sans alcool n’est pas vraiment d’actualité : « Dans les petites communes, comme à Saint-Pierre-du-Mont où je vis, il est plus facile de faire des contrôles que dans les grandes villes où viennent des milliers de personnes chaque jour. Chez moi, tous les commerçants se sont engagés à demander leur pièce d’identité aux jeunes et à ne pas vendre d’alcool aux moins de 18 ans ou à ceux qui n’auraient pas leurs papiers d’identité. », ajoute Madame Lafitte.

Les Ferias sans alcool ?

Nicole Lafitte parle en connaissance de cause quand il s’agit d’apprendre à faire la fête sans alcool et raconte : « Quand j’étais jeune, j’ai beaucoup fait la fête, et consommé trop d’alcool. Je me mettais dans de graves états d’ivresse et je ne me rendais pas compte des conséquences. Je banalisais l’alcool et cela m’a peu à peu causé des problèmes de santé. Au fur et à mesure des années, les problèmes d’alcool se sont aggravés. Je me suis renfermée de plus en plus, je n’évoluais plus dans ma vie, je m’éloignais de mes proches et finalement j’ai fait un grave malaise. Je n’étais plus moi-même, je me laissais complètement aller et je vivais un profond mal-être. Mon fils et ma petite-fille ne voulaient plus me voir, alors il y a 10 ans, à 54 ans, j’ai repris ma vie en main, j’ai fait deux cures et me suis faite aider par l’association Alcool Assistance pour soigner mon addiction.
Aujourd’hui je m’en suis sortie, je ne touche plus une goutte d’alcool, je revois mes proches qui sont fiers de moi, je suis redevenue la femme que j’étais avant l’alcool et je suis même présidente de l’association Alcool Assistance pour le département des Landes.

J’avoue que la première fois que je suis retournée aux ferias de Mont-de-Marsan après avoir arrêté de boire, cela a été difficile. Je n’ai pas été tentée de boire mais je me revoyais à travers les gens ivres et cela me faisait souffrir. A minuit, je suis partie. Mais maintenant j’y vais chaque année avec plaisir ! Je suis très ferme sur le fait de ne plus boire et je me sens tellement mieux maintenant que je n’ai pas l’intention de faire marche-arrière. On peut s’amuser sans alcool, danser, profiter de ses amis, bien manger et l’on s’amuse sans être malade en plus ! ».

Quelques conseils pour une fête mieux gérée si l’on boit de l’alcool

  • Pour retarder les effets nocifs de l’alcool :
    – Bien manger avant et pendant que l’on consomme de l’alcool
    – Alterner verres d’eau et verres d’alcool d’autant que l’alcool déshydrate l’organisme
    – Eviter les mélanges d’alcool
    – Se méfier des boissons alcoolisées sucrées comme la sangria car le sucre masque le goût de l’alcool.
  • Rester groupé de façon à pouvoir prévenir rapidement les secours en cas de problème
  • Si l’on vient en voiture, désigner un capitaine de soirée qui ne boit pas et raccompagne ses amis
  • Prévoir de rester dormir sur place ou prendre les transports en commun (Bus des Ferias) au lieu de sa voiture pour se déplacer

 

Pour joindre Alcool Assistance :

www.alcoolassistance.net
Alcool Assistance National : 01 47 70 34 18
Nicole Lafitte pour le département des Landes (qui répond jour et nuit !) : 06 88 75 62 27

Relire notre article : Alcool, adolescence et premières sorties

vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

autres actualités récentes