Les actes 100% remboursés pour tous

Dépistage, vaccination, prévention, l’Assurance Maladie et les pouvoirs publics ont mis en place plusieurs programmes gratuits, souvent sans avance de frais, pour vous aider à prendre soin de votre santé.

DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN

Qui est concerné par le remboursement à 100% ?
Toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans.

Quelles sont les démarches à effectuer?

Si vous avez entre 50 et 74 ans, vous recevrez automatiquement, tous les deux ans, un bon de prise en charge ainsi qu’une liste de radiologues agréés par l’Assurance Maladie chez qui vous bénéficierez de la prise en charge à 100% de l’examen.

En quoi consiste l’examen ?

Il s’agit d’une mammographie, c’est à dire d’une radiographie des seins.

Quelles sont les conditions de prise en charge ?

Cet examen est gratuit, sans aucune avance de frais de votre part et se pratique tous les deux ans.

Pourquoi est-ce important de se faire dépister?

On estime qu’une femme sur 10 développe un cancer du sein au cours de sa vie, et c’est entre 50 et 74 ans qu’elles sont le plus exposées. Plus on détecte tôt un cancer et plus les chances de rémission sont élevées. Une tumeur de moins d’un centimètre a 9 chances sur 10 d’être guérie.

Dépistage du cancer colorectal

Qui est concerné par le remboursement à 100% ?
L’ensemble de la population entre 50 et 74 ans.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Si vous avez entre 50 et 74 ans, vous recevrez automatiquement, tous les deux ans, un courrier qui vous invite à parler du dépistage avec votre médecin afin que celui-ci vous remette le « kit » de dépistage, s’il le juge utile. Si vous n’avez pas reçu ce courrier, n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui pourra vous inscrire au programme.

En quoi consiste l’examen ?

Il s’agit d’un examen des selles que vous réalisez chez vous. En suivant un mode d’emploi très simple, vous récoltez des échantillons de selles à déposer sur des plaquettes. Il suffit ensuite de les envoyer par courrier postal au laboratoire indiqué, à l’aide d’une enveloppe pré-affranchie.

Quelles sont les conditions de prise en charge ?

Cet examen est gratuit, sans aucune avance de frais de votre part et se pratique tous les deux ans. En revanche la consultation chez votre médecin est soumise aux conditions de prise en charge habituelles par l’Assurance Maladie puis par votre complémentaire santé, le cas échéant.

Pour en savoir plus sur les honoraires des médecins et les taux de remboursement, consultez notre fiche ici.

Pourquoi est-ce important de se faire dépister ?

Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. C’est le 3ème type de cancer le plus fréquent en France et le 2ème plus meurtrier. Le taux de survie à 5 ans est de 56% et dépend principalement du stade de prise en charge de la maladie. Il est donc très important de se faire dépister régulièrement afin de ne pas laisser la tumeur s’installer.

Vaccins contre la grippe saisonnière

Qui est concerné par le remboursement à 100% ?
Environ 10 millions de personnes sont concernées dont :

  • Les femmes et les hommes âgés de 65 ans et plus ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les personnes souffrant de certaines affections comme les insuffisances respiratoires ou cardiaques, les maladies hépatiques, le diabète… (voir la liste complète ici) ;
  • Les personnes souffrant d’obésité avec un indice de masse corporelle égal ou supérieur à 40kg/m2 ;
  • L’entourage familial de nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave (voir les détails ici) ;
  • Les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d’hébergement quel que soit l’âge ;
  • Les professionnels de santé libéraux en contact régulier et prolongé avec des sujets à risque de grippe sévère : médecin généraliste, infirmier, sage-femme, pédiatre, pharmacien titulaire d’officine, masseur-kinésithérapeute.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

  • Vous avez déjà été pris en charge par l’Assurance Maladie pour votre vaccin contre la grippe les années précédentes : dans ce cas, vous recevrez un bon à présenter à votre pharmacie pour retirer gratuitement votre vaccin. Vous vous rendrez alors chez votre médecin ou directement chez un(e) infirmier(e) avec votre bon (qui fait office de prescription médicale) pour effectuer l’injection.
  • Vous recevez un bon de la part de l’Assurance Maladie pour la première fois : dans ce cas, il faudra d’abord vous rendre chez votre médecin afin qu’il vérifie qu’il n’y a pas de contre-indication. C’est le médecin qui vous prescrira alors le vaccin que vous irez ensuite retirer gratuitement en pharmacie. Vous retournerez ensuite chez votre médecin pour effectuer l’injection.
  • Vous êtes enceinte ou souffrez d’obésité et n’avez pas reçu votre bon de prise en charge : rendez-vous alors chez votre médecin qui vous remettra un imprimé à compléter nominativement et vous permettra de retirer votre vaccin gratuitement en pharmacie. Vous retournerez ensuite chez votre médecin pour effectuer l’injection.

En quoi consiste le vaccin ?

Il permet de se protéger contre le virus de la grippe saisonnière. Il s’agit d’injecter un produit qui est différent chaque année, car les souches du virus de la grippe varient d’une année sur l’autre. L’injection doit donc être renouvelée tous les ans et se fait idéalement courant octobre. Il faut 15 jours environ pour être protégé après l’injection.

Quelles sont les conditions de prise en charge ?

Le produit est gratuit pour les personnes concernées mais la consultation chez votre médecin, ainsi que l’injection par le médecin ou l’infirmièr(e) sont soumis aux conditions de prise en charge habituelles par l’Assurance Maladie puis par votre complémentaire santé, le cas échéant.

Pourquoi cette vaccination est-elle encouragée ?

La grippe touche en moyenne 2,5 millions de personnes, chaque année, en France. Entre 25% et 50% des consultations pour la grippe concernent les jeunes de moins de 15 ans. Fièvre, céphalées, douleurs musculaires et surtout risque de contagion obligent souvent les malades à cesser leurs activités. Les symptômes durent en moyenne une semaine mais, dans certains cas, la grippe entraîne de sérieuses complications. En 2012, l’Institut de Veille Sanitaire a recensé 818 cas graves de grippe admis en service de réanimation, dont 153 décès.

Vaccins rougeole-oreillons-rubéole (ROR)

Qui est concerné par le remboursement à 100% ?

Tous les enfants jusqu’à 17 ans révolus.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

  • Le vaccin est prescrit par votre médecin sur une ordonnance qui précise les nom, prénom, et date de naissance de l’enfant, avec la mention « vaccin ROR gratuit ».
  • Présentez cette ordonnance à votre pharmacien qui pourra vous le remettre gratuitement. Le pharmacien peut aussi vous demander d’avancer les frais, auquel cas vous serez remboursé à 100% par votre caisse d’Assurance Maladie selon la procédure habituelle (envoi d’une feuille de soins).
  • L’injection est ensuite pratiquée par le pédiatre de votre enfant, votre médecin généraliste, une sage-femme ou un(e) infirmièr(e) (à condition de lui présenter une prescription médicale).
  • Vous pouvez également vous rendre dans un centre de vaccination ou dans un centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI), si l’enfant à moins de 6 ans.

En quoi consiste le vaccin ?

Le vaccin protège de 3 maladies, la rougeole, les oreillons et la rubéole. Il consiste à pratiquer de 2 injections à faire à un mois d’intervalle. En général on fait la première injection chez le nourrisson lorsqu’il a 12 mois puis la seconde entre 16 et 18 mois.

Quelles sont les conditions de prise en charge ?

Les deux doses à injecter sont gratuites pour les enfants jusqu’à 17 ans révolus.

Dans les PMI ou les centres de vaccination publics, l’injection est également gratuite. Pour connaître l’adresse de ces centres, renseignez-vous auprès de votre mairie ou du Conseil Général de votre département.

En revanche l’injection par le professionnel de santé du secteur privé est soumise aux conditions de prise en charge habituelles par l’Assurance Maladie puis par votre complémentaire santé, le cas échéant.

Pourquoi cette vaccination est-elle encouragée?

Ces maladies sont fortement contagieuses, d’une part. Elles peuvent en outre entraîner de sévères complications :

    • Pneumonies, atteintes neurologiques ou convulsions pour la rougeole, qui a provoqué une dizaine de décès en France entre 2008 et 2012 ;
    • Méningite, surdité et risque de stérilité chez les garçons pour les oreillons ;
    • Malformation chez le futur bébé si une femme enceinte contracte la rubéole.

L’examen bucco-dentaire M’T Dents

Qui est concerné par le remboursement à 100% ?

Tous les enfants à 6 ans, 9 ans, 12 ans, 15 ans et 18 ans.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

1 mois avant l’anniversaire des 6, 9 12, 15 et 18 ans, les enfants reçoivent une invitation nominative à prendre rendez-vous avec le dentiste de leur choix pour une consultation de prévention.

Le jour du rendez-vous, il faut être muni du bon de prise en charge qui est joint à l’invitation ainsi que de la carte Vitale de l’assuré.

En quoi consiste cette consultation de prévention ?

Le dentiste examine les dents, les gencives et si besoin fait des radios de l’enfant. Il lui enseigne également les bons gestes pour prévenir les problèmes dentaires et avoir une bonne hygiène bucco-dentaire.
Il peut également traiter les carries, les gencives, effectuer un détartrage, des extractions de dents, des radios si cela est nécessaire.

Quelles sont les conditions de prise en charge ?

      • L’enfant a 6 ans, 9 ans ou 12 ans : dans ce cas, le rendez-vous ainsi que les soins sont totalement gratuits, sans avance de frais.
      • L’enfant a 15 ans ou 18 ans : le rendez-vous est gratuit sans avance de frais. En revanche si des soins sont effectués (traitement des caries, détartrage, radios, extractions…), vous devrez avancer les frais qui vous seront ensuite remboursés à 100% par votre caisse d’Assurance Maladie.

À SAVOIR : pour être pris en charge à 100%, les soins doivent être effectués dans les 9 mois qui suivent le rendez-vous. La prise en charge à 100% ne concerne pas les soins d’orthodontie ou les prothèses dentaires.

Pourquoi est-ce important d’aller à ces rendez-vous de prévention ?

L’enfance et l’adolescence sont des périodes où l’on est particulièrement exposé aux caries et où il est important d’acquérir des bons réflexes d’hygiène dentaire et alimentaire.

En 2012, 1 million d’examens pris en charge à 100% ont été effectués dans le cadre de la campagne de prévention M’T Dents.

L’examen périodique de santé

Qui est concerné par le remboursement à 100% ?

Les affiliés du régime général d’Assurance Maladie ainsi que leurs ayant droits.

Le régime agricole, celui des indépendants et certains régimes spéciaux proposent également des bilans de santé gratuits. Renseignez-vous auprès de votre caisse d’Assurance Maladie.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Contactez tout d’abord votre caisse d’Assurance Maladie qui vous enverra une demande d’inscription. Vous recevrez ensuite une convocation avec une date et une heure précises pour aller faire votre bilan de santé dans un centre d’examen déterminé en fonction de votre zone géographique. À cette convocation sera joint un questionnaire de santé que vous devrez remplir et apporter le jour de l’examen.
Vous pouvez renouveler ce bilan tous les 5 ans, voire plus tôt si votre état de santé le nécessite.

En quoi consiste l’examen ?

L’examen dure environ 3 heures et comporte des analyses d’urine et de sang, des tests de la vision, de l’audition, des capacités respiratoires, de la mémoire pour les personnes âgées, un examen bucco-dentaire, gynécologique pour les femmes, un test HIV si le patient en fait la demande… Il vous sera demandé de venir à jeun pour une lecture optimale de certaines analyses.

Les résultats du bilan de santé sont envoyés au patient par voie postale au bout de 15 jours et sont également transmis à son médecin traitant.

Quelles sont les conditions de prise en charge ?

L’ensemble des examens est entièrement pris en charge par votre caisse d’Assurance Maladie, sans avance de frais de votre part.
Si une affection était découverte suite aux examens, vous pouvez alors bénéficier d’une consultation, elle aussi gratuite, auprès d’un médecin généraliste.

En quoi ces bilans de santé sont-ils utiles ?

Ils sont un bon outil de prévention voire d’éducation dans le cadre de la santé. Ils sont principalement destinés aux personnes qui se trouvent en marge du système de santé, pour des raisons culturelles, financières, ou parce qu’ils n’ont pas accès à la médecine du travail ou à un médecin traitant de façon régulière.

Consultation gynécologique et contraception

Qui est concerné par le remboursement à 100% ?

Les jeunes filles mineures.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Il suffit de prendre rendez-vous ou de se rendre dans un centre du Planning Familial ou dans un Centre de Planification ou d’Éducation Familiale (CPEF). Il n’est pas nécessaire d’avoir l’accord de ses parents. Il n’est pas nécessaire non plus d’avoir une couverture sociale pour bénéficier gratuitement de l’aide de ces organismes.

Quelles sont les conditions de prise en charge ?

Les jeunes mineures peuvent bénéficier de consultations médicales, de prescription de contraceptif ou de contraception d’urgence, des bilans et des suivis nécessaires, le tout entièrement gratuitement, sans avance de frais.

Dépistage du VIH (SIDA) & des hépatites B et C

Qui est concerné par le remboursement à 100% ?

Tout le monde, quels que soient l’âge et le sexe.

Où puis-je me faire dépister entièrement gratuitement ?

      • Dans un des Centres de Dépistages Anonyme et Gratuit (CDAG) ou un des Centres d’Information de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles (CIDDIST). Retrouvez le centre le plus proche de chez vous sur Sida Info Service.
      • Il est également possible de se faire dépister pour le VIH dans les centres de Planning familial (voir les adresses), les Centres de Planification et d’Éducation familiale (CPEF) ainsi que les centres de Protection maternelle et infantile (PMI).

Une partie est remboursée à 100% dans le secteur privé

Vous pouvez faire un test dans un laboratoire privé. Celui-ci sera remboursé à 100%. Cependant, pour le pratiquer, il vous faudra une prescription médicale, nécessitant une visite chez votre médecin, qui ne sera pas remboursée à 100% (sauf si cela entre dans un protocole d’Affection de Longue Durée – ALD). En outre, l’acte de prélèvement sanguin effectué par l’infirmièr(e) n’est pas non plus pris en charge à 100% (sauf ALD). Ces deux actes seront remboursés au tarif habituel de votre caisse d’Assurance Maladie et le cas échéant par votre complémentaire santé.

Comment se passe le dépistage en CDAG/CIDDIST ?

À votre arrivée, on vous remet un papier portant un numéro. Chaque étape de votre prise en charge se fera à l’aide de ce numéro, garantissant ainsi votre anonymat. Vous rencontrerez tout d’abord un médecin, puis pratiquerez le prélèvement sanguin. Au bout d’une semaine environ, vous viendrez chercher les résultats en personne, en présentant votre numéro.
Vous n’aurez rien à payer, ni aucune avance de frais à effectuer.

Suivi de grossesse et retour de maternité

Qui est concerné par le remboursement à 100% ?

Toutes les femmes enceintes ayant effectué leur déclaration de grossesse.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Lorsque votre grossesse est confirmée, rendez-vous chez votre médecin généraliste, votre gynécologue ou votre sage-femme pour un premier examen prénatal. Il vous sera alors remis un document en 3 volets qui vous permettra de déclarer votre grossesse. Envoyer avant la fin du 3ème mois de grossesse, le volet rose à votre caisse d’Assurance Maladie et les deux volets bleus à votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Ce qui est pris en charge à 100%, du début jusqu’au 5ème mois de grossesse :

Les consultations et examens prénataux obligatoires sur la base des tarifs de remboursement de l’Assurance Maladie sont pris en charge à 100%. Les dépassements d’honoraires sont à votre charge ou éventuellement remboursés par votre complémentaire santé.

Ce qui est pris en charge à 100%, à partir du 6ème mois de grossesse et jusqu’à 12 jours après l’accouchement :

Tous les frais médicaux en rapport ou non avec la grossesse sont pris en charge à 100% durant cette période. En outre, vous êtes également exonérée de la participation forfaitaire de 1€, de la franchise médicale sur les médicaments, les actes paramédicaux et les transports, du forfait 18€ et du forfait hospitalier.
Les dépassements d’honoraires restent à votre charge, éventuellement remboursés par votre complémentaire santé.

Ce qui est pris en charge par l’Assurance maladie à 100% sur la base du tarif Sécu lors de l’accouchement :

Les frais d’accouchement tels que les honoraires des professionnels de santé, la péridurale, les frais de séjour dans la limite de 12 jours, sont pris en charge à 100% sur la base des tarifs de l’Assurance Maladie. Les dépassements d’honoraires ou frais pour confort personnel (chambre particulière, télévision), sont à votre charge, éventuellement remboursés par votre complémentaire santé.

Pris en charge à 100%, lors de votre retour de maternité, jusqu’à 12 jours après votre accouchement :

Après votre sortie de la maternité, vous avez droit à des visites à domicile assurées par un professionnel de santé, qui seront prises en charge par l’Assurance Maladie. Ces visites permettent de suivre la maman (examen clinique, soins, suivi de l’allaitement) et l’état de santé du nourrisson.

En savoir plus :

vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

autres actualités récentes