L’impact de la crise économique sur les personnes atteintes d’un cancer

Qu’elle soit aiguë, chronique ou rare, la maladie précarise et appauvrit les personnes qu’elle touche, ainsi que leur entourage. Ce constat n'est malheureusement pas nouveau, les résultats de l’étude annuelle menée par la Ligue nationale contre le cancer (LNCC) sur les conditions de vie des personnes touchées par un cancer viennent nous rappeler cette dure réalité.

Plus d'1 famille sur 3 touchée par le cancer est contrainte de réduire ses dépenses alimentaires

Plus que jamais avec la crise économique, le cancer représente un facteur de paupérisation majeure pour les malades. Les statistiques sont inquiétantes : 60 % des personnes actives avant d'être atteintes d'un cancer déclarent avoir subi une perte de revenus ; dans 44% des cas, ces personnes actives ont perdu plus d'un quart de leurs revenus mettant ainsi en péril économique leur foyer ; 3 personnes malades sur 4 réduisent leurs dépenses quotidiennes y compris les dépenses alimentaires et énergétiques ; 10 % des demandeurs déclarent ne pas avoir de complémentaire santé, chiffre nettement supérieur à la moyenne nationale égale à 6%.

Pour faire face aux dépenses croissantes, la Ligue octroie des aides, qui n’ont cessé d’augmenter ces dernières années

De plus en plus de malades ne peuvent plus faire face à l’ensemble des dépenses et se tournent vers la Ligue pour obtenir un soutien dans le règlement de factures sur des postes de dépense liés à la… survie : alimentation, chauffage ou même paiement des impôts ! Il peut également s’agir de dépenses liées à la maladie, et notamment le forfait hospitalier, le financement des prothèses capillaires et mammaires, les prises en charge des dépassements d’honoraires, ou des charges d’assistance personnalisée permettant de faire face à la maladie : financement d’aides ménagère, d’assistantes maternelles permettant le maintien de l’enfant dans la cellule familiale.

Chaque année, la Ligue nationale contre le cancer octroie de façon ponctuelle des aides financières à 20 000 personnes environ. Le budget accordé à ces aides – 6,2 millions d'euros débloqués en 2013 – ne cesse d'augmenter d'années en années, évolution due en partie au coût du cancer et à la crise économique.

Pour plus d’informations :

http://www.ligue-cancer.net/article/27521_semaine-nationale-de-lutte-contre-le-cancer-2014#.UzRFQ_l5Oap

 

vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

autres actualités récentes