Se faire payer pour se faire soigner : et pourquoi pas ?

soins-remboursements-contrat complémentaire santé

L'économiste de la santé et journaliste Adrien Renaud a publié aujourd'hui sur son blog "La santé n'a pas de prix…" un article plutôt novateur en termes d'économie et de prévention en santé : "Comme les héroïnomanes anglais, faites-vous payer pour être soigné".

L'article se réfère à une initiative intéressante menée en Grande-Bretagne : une équipe de chercheurs anglais a payé des héroïnomanes pour qu’ils se fassent vacciner contre l’hépatite B. L'objet de cette étude était de "savoir si, avec de modestes incitations monétaires, ces patients particulièrement vulnérables acceptaient mieux les trois injections que nécessite une immunisation totale contre le virus."

« le coût d'un traitement antiviral pour une personne infectée par le virus de l’hépatite B varie de 5 000 à 35 000 dollars (entre 3 600 et 25 300 euros) » – d'après l’Hepatitis B Foundation 

30 livres constituent de toutes façons « une somme très modeste en comparaison du coût du traitement des maladies hépatiques » – Nicola Metrebian, l’un des auteurs de l’étude britannique du Lancet

En incitant financièrement les malades à se faire soigner, on réduirait les risques de propagation de maladies, et ainsi les dépenses de santé. C'est ce qu'il ressort des résultats de cette étude. En conclusion, l'auteur Adrien Renaud se demande si ce n'est pas un exemple que le gouvernement français devrait suivre : "Dans certains cas, la collectivité peut avoir intérêt à payer des patients pour qu’ils se fassent soigner. Voilà une idée rafraîchissante en ces temps de chasse aux économies !"

Référence :

vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

autres actualités récentes