Une semaine dédiée à la sécurité des patients

Semaine de la sécurité des patients 2017

La semaine qui s'est déroulé du 20 au 24 novembre a mobilisé de nombreux acteurs de la santé en France autour du thème de la sécurité des patients. C’est la septième année que le ministère chargé de la santé organise cette semaine-événement.

Une centaine d’actions menées en région avait pour objectif de sensibiliser les patients et les professionnels de santé lors de diverses rencontres comme des cafés-débats, des conférences, des jeux, des distributions de flyers sur des thèmes très variés comme l’hygiène, le bon usage des médicaments, la survenue d’événements indésirables liés aux soins, etc.

Mardi 21 novembre 2017, sept prix ont également été remis dans le cadre d’un concours national visant à récompenser les initiatives allant dans le sens de la sécurité des patients. Professionnels de santé et représentants de usagers se sont retrouvés au ministère chargé de la santé. Le collectif d’associations de patients France Assos Santé était partenaire de ce concours qui a reçu 29 dossiers de candidature.

La co-construction entre patients et professionnels de santé a particulièrement retenu l’attention du jury. En effet, la communication entre les professionnels mais aussi entre les professionnels et les patients est essentielle à tous les niveaux de la prise en charge des patients, que cela soit l’accueil, les soins en tant que tels, la sortie et les suites de soins, etc.

En tant que patients, parfois inquiets voire désemparés, il peut être difficile de prendre sa place, de poser des questions. En outre, bien souvent, on n’a heureusement pas l’habitude de se retrouver entre les mains de soignants et l’on ne connaît pas forcément les bons gestes, les procédures. Pour permettre à chacun d’en apprendre davantage et d’en parler plus facilement, l’une des initiatives primées a été celle de l’EHPAD G. DUMONT à Abbeville qui a réalisé une « chambre des erreurs » à destination des professionnels, des résidents et des usagers.

En effet, on parle souvent d’« usagers » du système de santé, car il s’agit non seulement des patients mais aussi de leurs proches ! Les initiateurs d’un autre projet primé ont d’ailleurs tout particulièrement pensé aux visiteurs à l’hôpital. Il s’agit des soignants du centre hospitalier de Mâcon qui ont travaillé autour de l’accueil d’enfants dont un parent est hospitalisé en service de réanimation.

C’est un moment très bouleversant, voire dramatique pour toute la famille et où les plus petits ne bénéficient souvent pas d’un accueil adapté. Ce n’est désormais plus le cas à Mâcon où les professionnels du service sont spécifiquement formés et où un espace a été installé pour bien les recevoir.

Parmi les lauréats se trouvait également le centre hospitalier universitaire de Nîmes qui a mis en place une « check-list » impliquant les représentants de la Commission des usagers de l’hôpital et les associations partenaires.

Voici comment ils décrivent leur projet dans un article consacré à l’événement sur leur site :

« La check-list du patient permet de garantir certains points-clés de la sécurité minimale du patient lors de sa prise en charge. Il devient donc acteur de ses soins en étant invité à être partie prenante de sa sécurité grâce à des items à vérifier : son identité, la connaissance de son projet de soins et les risques qui y sont liés, sa prise en charge médicamenteuse, le respect de ses droits, la personne de confiance et les directives anticipées, la prise en charge de la douleur, la prise en charge psychologique, le lien hôpital-ville, … Cette check-list, validée par la Commission des usagers (CDU), est diffusée à l’occasion des premières venues à l’hôpital. »

EN SAVOIR PLUS :

vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

autres actualités récentes